La colonne de la mairie

BESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswy

Aux  Bornes du temps passé

Site de la section de la Salévienne du plateau des Bornes 

La colonne de la mairie


Ce chapiteau a été retrouvé lors de la rénovation du presbytère en mairie.  
Il est actuellement dans la salle du conseil à la mairie. 
Au vu du christogramme (une combinaison de lettres qui forme une abréviation pour le nom de Jésus-Christ, traditionnellement utilisé comme un symbole chrétien), il date du XVIe siècle.  

Il est en pierre blanche comme la croix dite de "Rogin" était-ce un même ensemble ?  
Grâce aux recherches de Dominique Bouverat, nous savons qu’un événement important a eu lieu en 1516, « L'église de Vovray, qui a dû être reconstruite, est alors consacrée et qui reçoit une dédicace par Pierre Farféni, évêque de Baïrout qui remplace Mgr Jean-François de Savoie évêque de Genève (qui n'est qu'un enfant) (visite pastorale du 23 juillet 1516, arch. d'Etat de Genève, registre des visites pastorales 1516-1518, f° 17) » il nous manque juste des preuves tangibles pour relier la pierre et son histoire. Preuves qu’il sera plus difficile d’obtenir d’autant plus que nous n’avons aucune certitude de leur existence... 
Affaire à suivre donc...

Croix  de Savoie, symbole des ducs de Savoie 

Inscription sur la colonne, peut-être  VTR D.P FARFENI M. XVII. Ce qui voudrait dire Voster Dominicus Pétrus Farféni 1517 sous toutes réserves 

Christogramme : Lettres IHS entrelacées signifiant Jésus en grec.