l'ancienne école de Vovray-en-Bornes

BESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswy

Aux  Bornes du temps passé

Site de la section de la Salévienne du plateau des Bornes 

L'ancienne école 

 

Après de longues négociations et 19 ans de conflits entre les divers acteurs, Vovray a pu enfin se doter d'un bâtiment communal pour son école primaire. 

Sous l'impulsion du maire Louis Jacquemoud, Louis Balleydier de Cruseilles, donne enfin vie à ce bâtiment en 1879. Il accueillera au fils du temps la mairie, les douches municipales, la salle des fêtes.

Au rez de chaussée, se trouvaient les salles de classe et au dessus les logements de l'instituteur et celui de l'institutrice. Au XXe les logements de ceux-ci devenant vacants, la mairie les loua aux particuliers. 

Une riuta hors série lui a été consacrée en 2019, année où elle fermera ces grilles aux enfants après 150 ans de bons et loyaux services.